La musique est le langue des émotions
. Emmanuel Kant

martes, 15 de octubre de 2013

La Môme Piaf

Édith Piaf née le 19 décembre 1915 à Paris. Son véritable nom est Édith Giovanna Gassion. Sa mère ne pouvant l´élever par pauvresse la confie a sa grand-mère. Mais celle-ci ne saura pas l´élever après 18 mois vivant dans la porcherie, elle est confiée à sa grand paternelle qui est patronne d´une maison close. Elle vivra une partie de son enfance entouré par des prostituées.
En 1922, son père la reprend avec lui et elle vivra dans l´univers de l´artiste de cirque. C´est durant cette période qu´elle révèle son talent comme chanteuse.
En 1930 elle quitte son père et elle commence à chanter à duo avec Simone Berteaut.
En 1935, elle est découverte par Louis Leplée, gérant du Cabaret Le Gerny´s, celui-ci devient son mentor et son père adoptif, en l´engageant dans son cabaret. Elle lui choisit le nom artistique de "la môme Piaf".

En 1936, elle enregistre son premier disque, Les Mômes de la cloche et connaît un succès public et critique immédiat.
Après Leplée, c´est Asso qui devient son mentor. En 1936 elle décroche l´Alhambra. En 1937, on la retrouve à nouveau au Bobino.
En mars en 1937, elle entame sa carrière de music-hall à l´A.B.C à Paris.

Pendant l´occupation elle change son nom artistique par celui de "Édith Piaf". Elle se rend à Berlin en 1943 avec d´autres artistes français pour promouvoir la chanson française. Elle chante des chansons à double sens, évoquant la résistance  sous les traits d´un amant (Tu es partout) et protège les artistes juifs menacés par la milice et les Allemands.

En 1944, elle se produit au Moulin Rouge où elle connaît Yves Montand. C´est le coup de foudre. Elle va propulser la carrière de Montand en lui présentant des personnes importantes tels que Kosma, Henri Contet, Bob Castella, Francis Lemarque parmi tant d´autres.
En 1945, Piaf écrit l´un de ses premiers titres La vie en Rose. Elle joue à la Comédie-Française.
En 1946, elle se sépare d´Yves Montand. Cette même année, elle rencontre Les Compagnons de la chanson avec lesquelles elle interprète Les Trois Cloches de Jean Villard.



En 1946 à 1948, elle va être la compagne de Jean-Louis Jaubert, directeur des Compagnons. Mais lors d´une tournée au U.S.A, elle va connaître le boxeur français Marcel Cerdan. Cette année 1948, elle compose L´hymme à l´amour.
En 1949, la tragédie se cerne sur sa vie car Marcel Cerdan perd la vie dans un accident d´avion.
En 1951, elle va connaître Charles Aznavour pour lequel elle va composer plusieurs chansons.Cette même année elle souffre un accident de voiture, qui lui provoquera des séquelles dont le résultat est l´addiction à la morphine.

Entre 1958-1959, elle connaît l´amour avec Georges Moustaki et à qui elle lance dans la chanson. elle enregistre Milord dont il est l´auteur.
En 1960. l´auteur-compositeur-interprète québécois Claude Léveillée vient travailler avec elle à Paris. Elle interprète quatre de ses chansons: Le Vieux Piano, Boulevard du Crime, Ouragan et La Voix.

En 1961, elle fait une série de concert à l´Olympia pour sauver la salle de concert de la fermeture. C´est dans cette salle qu´elle interprète Non, je ne regrette rien. Finalement, elle va sauver la salle de la faillite.
En 1962, déjà très malade elle épouse Théo Sarapo. Début 1963, elle enregistre sa dernière chanson: L´Homme de Berlin.
La voix d´Édith Piaf s´éteint à jamais , le 10 octobre 1963 d´une hémorragie interne dû à toute ses souffrances et son addiction à l´alcool et la morphine.




No hay comentarios:

Publicar un comentario