La musique est le langue des émotions
. Emmanuel Kant

martes, 10 de junio de 2014

I.A.M: LES GAZIERS DE LA PLANÈTE MARS (2)


Je continue avec mon parcours biographique du groupe. Aujourd´hui nous allons nous arrêter dans la période 1993-1997.
En 1993 le groupe publie Ombre est lumière le premier double album dans l´histoire du hip-hop. Ceci représente un défi pour le groupe.  Résultat 450.000 exemplaires vendus. Cet album permet d´accroître la popularité du groupe. En 2010, Akhenaton dira dans une interview que pour lui "il s´agit de l´album le plus abouti".

Dans cet album nous allons trouver des morceaux qui vont marquer à tous jamais le son qui caractérise le groupe: japonais, italien, andalus, musique arabe. Les mixages réalisés par DJ Khéops et Imhotep avec des extraits de films comme Les dix commandements ou La guerre des étoiles.  
Nous allons trouver dans cet album des morceaux commerciaux comme Je danse le mia ou Le feu (Ce dernier apparaît mixé dans le maxi avec de petits changements), lesquels vont permettre au groupe d´atteindre de TOP 50 et de se maintenir pendant 8 semaines succèsives. 

Dans l´album, il y a bien sûr des chansons avec un contenu social: critique et engagement. Où le groupe dénoncent des moments de l´actualité sociale française et mondiale.
Ici nous pouvons citer des chansons telles que: L´affaire en cours, Le soldat, Le sachet blanc ou Harley Davidson (celle-ci avec leur touche d´ironie).

Les morceaux autobiographique sont également présent dans les deux volumes: Une femme seule, L´aimant ou Interview.
Finalement citer quelques morceaux qui sont d´une quelité textuelle et musicale incroyable selon moi; et qui définissent le style à par entière du groupe: Le cosmos et le 7.
Grâce à cet album le groupe obtient les Victoires de la musique au meilleure groupe de l´année 1995. Cette même année Akhenaton sort Métèque et mat son premier album solo.
Dans les maxi nous trouvons aussi des chansons inédites dans le double album: Je fais un avec ma musique, Reste Underground,  Un combat sans fin ou La mort n´est pas une fin.




No hay comentarios:

Publicar un comentario